Creativity

Innovation

Originality

Imagination

 

Salient

Salient is an excellent design with a fresh approach for the ever-changing Web. Integrated with Gantry 5, it is infinitely customizable, incredibly powerful, and remarkably simple.

Download

L’Afrique ne peut assumer son rôle de formidable acteur et de partenaire sur la scène mondiale qu’à condition d’avoir un secteur agricole dynamique comme fondement pour son développement. L’Agriculture demeure le socle économique de la majorité des pauvres en Afrique et constitue un secteur économique clé pour la plupart des pays africains. L’Afrique est unique au regard du niveau de dépendance de sa population sur l’Agriculture, qui se traduit par l’existence de millions de petits agriculteurs et de petites exploitations agricoles. De même, on ne saurait souligner assez l’importance de l’Agriculture dans la lutte pour la sécurité alimentaire et contre la pauvreté, ainsi que comme fondement d’une croissance économique et sociale viable et durable.

Par conséquent, les progrès dans le développement du secteur agricole doivent embrasser intégralement la commercialisation, la croissance guidée par le marché, la recherche d’une productivité accrue et autres objectifs de croissance généraux, ainsi que des stratégies de développement agricole en faveur des pauvres, capables de répondre aux besoins spécifiques des populations rurales selon les types d’agricultures.

Des forces multiples au niveau mondial ont rendu encore plus urgent le besoin pour l’Afrique de renforcer et de développer son secteur agricole. Parmi ces forces on peut citer la croissance des prix des produits alimentaires et de l’énergie, le changement climatique, les crises des marchés mondiaux etc. Malgré ce qui précède, le continent est resté en marge d’une véritable croissance agricole durable. De ce fait, l’importance du rôle de l’agriculture dans la poursuite d’un véritable développement durable a été mis en exergue lors de l’adoption du Nouveau Partenariat Economique pour le Développement de l’Afrique (NEPAD) par les Chefs d’Etats et de Gouvernements de l’ex-OUA en 2001.

La vision et l’agenda du NEPAD visent à promouvoir une croissance et un développement durables conduits par l’Afrique elle-même ; ainsi que l’éradication de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire. Ces objectifs doivent être poursuivis en même temps qu’un certain nombre de questions de développement et dans différents secteurs (Schéma 1). L’Agenda relatif au secteur agricole fut adopté par les Chefs d’Etats et de Gouvernements sous le nom de, Programme de Développement (Déclaration de Maputo de l’UA, Juin 2003, Maputo, Mozambique).

Le PDDAA répond au besoin critique de l’Afrique pour une croissance durable et positive du secteur agricole. Il représente un cadre africain de reformes politiques et institutionnelles, et de plus hauts niveaux d’investissements qui permettra au secteur agricole d’atteindre ses objectifs de croissance de production.

Le PDDAA a une portée continentale, il fait partie intégrante des efforts nationaux pour la réalisation d’une croissance accélérée du secteur agricole et du développement économique et social qui y est lié. Le PDDAA est un cadre commun représenté par un ensemble de principes et d’objectifs, visant à guider les stratégies et programmes d’investissement des pays ; à stimuler et à soutenir le diadoque et la revue des politiques, du développement organisationnel et des capacités, l’apprentissage par les pairs (régionaux), l’engagement du secteur privé, le développement et la croissance de l’entreprenariat sur le domaine agricole ; et enfin, à harmoniser les efforts des partenaires de développement, des institutions internationales et locales, des centres de connaissances et des laboratoires d’idées.